Coronavirus : Le mauvais usage des masques peut être plus dangereux que son absence

Entretien avec le Dr. Blaise MOUNPOU, Jeune camerounais de 28ans, diplômé de la Faculté de Médecine et des Sciences de l’Université de Yaoundé I. Actuellement en fonction au service de cardiologie à l’hôpital Central de Yaoundé.

Au Cameroun, le port de masque est obligatoire depuis le 13 Avril 2020, pourquoi faut-il porter un masque ?

Le masque est un élément indispensable dans la lutte contre cette pandémie, dans la mesure où la forte contagiosité de ce virus est liée à l’émission par les sujets infectés symptomatiques ou non, de fines gouttelettes (postillons) quand ils éternuent ou toussent, ou même simplement en bavardant qui peuvent alors être projetés à plusieurs mètres. Ces postillons pourront alors pénétrer dans l’organisme d’un autre sujet alors sain qui est à proximité à travers la bouche ou les narines. Le port de masque permet d’une part de contenir la projection de postillons par les sujets malades en les retenant, et d’autres part, de protéger les sujets sains en constituant également une barrière qui va empêcher au virus de pénétrer dans leur organisme. Enfin il faut savoir que le virus peut également après son émission séjourner sur des surfaces et on peut ainsi s’infecter en portant la main sur notre visage après avoir touché ces surfaces infectées ou salué les sujets malades. Le port de masque doit alors être associe à une hygiène rigoureuse et au respect des mesures de distanciation sociales pour une bonne efficacité dans la prévention.

Quels sont les types de masques docteur ?

Il existe plusieurs types de masques, on a d’une part les masques à usage unique qui sont rares en ce temps d’épidémie parmi les lesquels on peut citer les masques chirurgicaux, les masques de type FFP2, les masques de chantier. Les masques chirurgicaux retiennent les particules et le virus émis par celui qui le porte et donc protège l’entourage de la contamination, il est utilisé surtout pour les patients infectes. Les masques de type FPP2 qui ont une forme de bec de canard permettent de filtrer l’air inhale et l’air et rejeté, et retiennent le virus dans les deux sens et protège le porteur de contaminer les autres et de se faire contaminer c’est ce type qui est recommandé pour le personnel soignant, et protège du risque de contamination. Seuls certains masques de chantier sont certifiés et peuvent être utilisés.

L’entrée en jeu des masques à fabrication locales est aussi à saluer non ?

Avec la pénurie des masques à usage unique, on a eu la fabrication de masques en tissu qui sont largement utilisés par la population. Ils sont réutilisables.  Même si l’efficacité de ces masques n’est pas aussi bonne que les masques professionnels à usage unique, on pense que son utilisation généralisée par une très grande proportion de la population est très bénéfique pour réduire les contaminations.

Quand faut-il porter un masque ?

Ramenant la question au contexte d’épidémie actuel, il faut dire qu’au stade actuel le gouvernement camerounais et la communauté scientifique nationale et internationale recommandent, en plus du confinement et des mesures d’hygiène, l’utilisation du masque chaque fois qu’on est contraint de sortir. Notamment pour les courses essentielles, ou pour se rendre au travail pour ceux qui travaillent encore en présentiel, pour se rendre dans les services publiques. Pour tous les patients chez qui on a diagnostiqué la maladie, il faut le mettre en permanence. Le personnel médical naturellement fera usage des masques appropriés pendant les heures de travail.

Qu’avez-vous observés jusqu’ici quant à la façon de mettre le masque ?

Nous observons que les camerounais qui utilisent déjà les masques ont souvent des gestes inappropriés, on peut voir certains toucher leur masque régulièrement, d’autres ne le mette que de temps en temps et l’enlèvent pour parler, tousser, éternuer, ou simplement disent-ils, pour mieux respirer ou parce qu’ils ont chauds. D’autres encore utilisent des masques à usage unique pendant plusieurs jours, ou encore ne prennent pas la peine de désinfecter les masques réutilisables avant de le remettre. On a vu encore des personnes laisser des masques réutilisables trainer à la portée des enfants alors que ces masques ne sont pas encore désinfectés.  Il faut savoir que le mauvais usage des masques peut être plus dangereux même que l’absence de masque.

Quelle est donc la bonne façon de mettre un masque Docteur ?

Avant de mettre son masque, se laver les mains avec de l’eau et du savon ou utiliser une solution hydro alcoolique, placer le masque de couvrir depuis le menton, jusqu’à la racine du nez, fixer le masque selon le dispositif conçu a cet effet, ne pas toucher le masque pendant toute la durée d’utilisation, s’il arrive par mégarde de toucher, il faut se laver à nouveau les mains avec du savon ou un gel hydro alcoolique, ne pas enlever le masque pour tousser éternuer ou parler, ni pour quelque raison que ce soit.

Que faire après usage du masque ?

Une fois la durée d’utilisation de masque expirée ou bien pour la course qui a motivé la sortie de son domicile achevée, il faut enlever le masque par derrière et le jeter dans la poubelle pour les masques à usage unique, on devra alors se laver les mains avec de l’eau et du savon ou utiliser une solution hydro-alcoolique. Pour les masques réutilisables les mettre à la machine à laver ou dans une solution de désinfection qui peut être préparée en ajoutant un peu d’eau de javel à de l’eau courante ou alors utiliser de l’eau savonneuse ou de l’eau chaude. On pourra ensuite réutiliser après avoir nettoyé et séché. Il faut noter que ce lavage va à la longue abimer le tissu et réduire son efficacité donc faudra penser à renouveler les masques

Vous dites qu’il faut jeter le masque dans la poubelle après usage. Quel type de poubelle par exemple ?

En milieu médical, on a des poubelles adaptées aux déchets médicaux et dont un traitement de ces déchets est bien codifié. En communauté on peut utiliser des sacs poubelles en plastique mais surtout il faut les éloigner et les tenir hors de la portée des petits enfants.

Quand est-il de la durée d’utilisation d’un masque ?

Dès qu’on a enlevé le masque alternatif il faut les désinfecter immédiatement compte tenu du fait que ça peut déjà avoir retenu des postillons charges de virus. Pour cette raison, on doit avoir plusieurs masques pour pouvoir utiliser successivement. Pour la durée d’utilisation, tout dépendra de la matière et du traitement qu’on aura appliqué à ce masque. Il n’y a pas de recul dessus et donc il appartient à chacun d’apprécier l’état du masque ; si c’est déjà abimé de quelques sorte que ce soit, troué ou déchiré.

Nous voyons des masques transiter par le cou, le front et le menton puis la bouche et le nez. Quels sont les risques liés à ce mode d’utilisation ?

Effectivement certains ont tendance à toucher sans cesse les masques et à les déplacer dans tous les sens. Cela exposerait ces personnes à un risque plus élevé de contamination que ceux même qui n’ont même pas utilisé le masque. D’abord parce que pendant que le masque n’est pas bien positionné, ils ne sont pas protégés. Et puis parce que cette attitude va contribuer à répandre le virus retenu par le masque sur le visage et les mains qui se trouvent également à avoir été en contact direct avec le virus retenu au niveau du masque.  

Est-ce que certains masques n’étouffent pas vu leur morphologie ?

En effet les masques de fortune doivent être fabriqués de sorte à offrir le maximum de confort pour une utilisation optimale. Mais cela ne justifie pas qu’on mette des vies en danger en refusant de porter ou en portant de manière inappropriée les masques. Les masques médicaux sont mieux adaptés mais nous sommes en pleine pénurie mondiale et très peu de personnes peuvent se l’offrir.

Interview réalisé par : Ibrahim YICHE

Journaliste/ lavoixdesjeunes

2 pensées sur “Coronavirus : Le mauvais usage des masques peut être plus dangereux que son absence

  • 27 avril 2020 à 20 h 45 min
    Permalink

    Cette interview tombe à pic.
    Merci infiniment.
    C’est vraiment très édifiant. J’ai en plus le bonheur de lire la confirmation du fait que le masque en forme de bec de canard soit l’un des plus efficace. Les gens s’arrêtent généralement à sa forme et évitent de le porter par peur du ridicule.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *