Maroua : Les fidèles musulmans copieusement chicottés pour avoir bravé l’interdiction du Lamido

Le 19 mai dernier, le Lamido de Maroua, Sa Majesté EL HADJ BAKARY YERIMA BOUBA dans un communiqué officiel annulait la prière au champ de prière et interdisait les visites dans les familles à l’occasion de la fête marquant la fin du Ramadan.

Il a ainsi invité les forces de Maintien de l’Ordre à intervenir en cas de violation de son interdiction par tout iman ou fidèle. Cette initiative visait juste à veiller sur l’application des mesures barrière dans le contexte de lutte contre la covid-19.


La Mosquée Tidjani Bani à Doualaré-Maroua a bravé les interdictions du Lamido de Maroua. La police n’a pas tardé à réagir pour faire appliquer les consignes du souverain et gardien de la tradition Sa Majesté EL HADJ BAKARY YERIMA BOUBA. La Rédaction centrale de la Voix des Jeunes vous présente quelques clichés de l’évènement.

www.lavoixdesjeunes.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *