APPEL AU SUICIDE COLLECTIF : UNE JEUNE CAMEROUNAISE INVITE RICHARD BONA À LA RETENUE

La jeune activiste camerounaise et citoyenne du monde communément appelée Nefertiti trouve les récentes sorties de Bona Pinder Yayumayalolo, plus connu sous le nom de Richard Bona très scandaleuse et déplorable. Elle invite ainsi le célèbre chanteur et bassiste américain d’origine camerounaise de 53 ans à être un modèle et non un contre modèle pour la jeunesse africaine.

« Le seul pays au monde où on fait la promotion au suicide et cela ne choque personne.

Les artistes sont sensés passer des messages de paix, de compassion, de sensibilisation, d’engagement, de patriotisme, d’humanisme, de réconciliation etc.

Ils ne doivent pas êtres dans la provocation, dans la haine, dans l’injure encore moins dans l’incitation au suicide. Oui nous méritons mieux…

Je condamne avec fermeté les propos de l’icône de la musique camerounaise Richard Bona qui sont une incitation au suicide

L’incitation ou provocation au suicide réfère aux comportements qui peuvent conduire, directement ou indirectement, au suicide d’une tierce personne et qui sont punis par la loi dans certains pays comme la France. Le fait de provoquer au suicide d’autrui est puni de trois ans d’emprisonnement et de 75000 euros d’amende.

Nous devons dire non à ce genre de message qui vise à nous diviser, à nous haïr, à nous regarder comme des ennemis.

Sur quelle planète demande t’on aux humains de se suicider ? Sur quelle planète demande t’on au humains de prendre une corde et de se pendre en plus avec illustration en vidéo?

Ceux qui encouragent ce genre de message inconsciemment ou pas ne savent pas qu’il arrive parfois au chien de se mordre la queue.

Nous avons des enfants, une nation à bâtir, un héritage à leur léguer. Nous avons une très lourde mission et j’entends mener ma partition dans la positivité et la paix. Je ne veux pas dire à mon enfant que lorsqu’il n’est pas d’accord avec son camarade il doit se suicider. Non ce n’est pas ce message que je souhaite passer.

J’invite les députés de se pencher sur ce sujet et de proposer des lois qui protègent l’humain, en raison du développement des réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram, Snapchat etc.Ceux-ci donnent lieu à des échanges entre personnes qui parfois aboutissent sur de la provocation au suicide.

Pour la petite histoire, la célèbre marque Burberry a annoncé le 20 février avoir retiré de sa collection automne/hiver 2019-2020 un sweat-shirt à capuche. Ce dernier était accusé d’encourager le suicide.
En cause, l’utilisation d’un nœud coulant en guise de fermeture de capuche sur un sweat-shirt marron glacé lors du défilé à la Fashion Week. (Image)

Prenons conscience de notre rôle en tant que modèle pour les générations futures, parmi les victimes de cette provocation au suicide, ton fils peut en faire parti. »

NEFERTITI
Citoyenne du monde

www.lavoixdesjeunes.info

2 pensées sur “APPEL AU SUICIDE COLLECTIF : UNE JEUNE CAMEROUNAISE INVITE RICHARD BONA À LA RETENUE

  • 6 juin 2020 à 8 h 49 min
    Permalink

    C’est Merveilleux ! Félicitations à Nefertiti que je ne connais pas…Nous devons comprendre BONA , nous devons nous interroger : Comment BONA a fait pour venir en Europe ? Son niveau d’Étude ? Son éducation de base ? Pour mieux comprendre Richard…Souvent l’illusion de réussite illumine notre égo. ..Les USA étant le sommet de la pyramide ..Même lors du décès de sa mère au Cameroun, BONA n’est pas venu , avez vous lu quelque part un don venant de notre Icône Nationale pour les pauvres que nous sommes ou les malades ? Le Cameroun et les Camerounais ne rêvent plus , ils ne sont plus dupes. L’école est indispensable et nous avons les valeurs et les hommes et femmes de qualités. .. Simple tempête dans un verre d’eau…Les Hommes passent mais le Cameroun reste. ..Sans rancune, le suicide n’est pas Africain…

    Répondre
  • 12 juin 2020 à 22 h 52 min
    Permalink

    D’accord avec toi à 5% parce que le suicide est d’abord une lâcheté et c’est l’échappatoire des esprits faibles. Avant la chanson de Bona , le suicide se pratiquait. Pour moi , Bona se met à la place du peuple et exprime son exaspération , son désespoir. Tu sais ce qu’est devenu nôtre pays… Quelle est la voie de recours qu’il reste aux jeunes sous cette dictature où tout son de cloche discordant est soumis à la barbarie du BIR ? février 2008 par exemple. Suicide ici , à mon avis , ne doit pas être pris au sens littéral du terme. C’est juste l’expression du désespoir. Franchement , Néfertiti , tu t’imagines entrain de te passer un nœud coulant autour du cou , juste parce-que Bona l’a dit dans une chanson ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *