SOCIÉTÉ : DIANE AYINA, LA MÈRE DES ORPHELINS

La trentaine en cours, la jeune femme est renommée pour ses actions de bienfaisance en faveur des enfants désœuvrés de la capitale Yaoundé. Celle que les tous petits appellent affectueusement Tata Diane, ne fait pas un mois sans visiter un orphelinat de la ville pour y faire un don.

Diane AYINA

Native de Leboudji, dans la Région du centre, la dame au cœur large déclare simplement être altruiste. « Venir en aide aux démunis et personnes nécessiteuses, surtout en cette période de crise sanitaire marquée par la Covid-19, est une obligation morale pour moi », déclare-t-elle.

Le 09 mai dernier, à l’orphelinat des handicapés de Nlongkak, Tata Diane a procédé à la remise d’un important don de denrée alimentaire et de kit de protection contre la pandémie. Geste, qui a été perçu comme une action louable par la responsable de l’orphelinat, surtout à un moment où la structure était à bout de provisions et en avait grand besoin.

Il est à rappeler que, cette énième action intervient quelques jours seulement après une visite à l’orphelinat Ste Rita d’Etam-Bafia. Ces deux gestes de bienfaisance, ont respectivement été ponctués par des moments de liesse, et l’expression visuelle d’une gratitude immense de la part des bénéficiaires.

Par Ibrahim YICHE / Journaliste

www.lavoixdesjeunes.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *