FAIT DIVERS : ELLE IGNORE QU’ELLE EST ENCEINTE ET DONNE NAISSANCE À SON DOMICILE

Le scénario se déroule au quartier Nkomo à Yaoundé la capitale politique du Cameroun. Jade (prénom empreinté car le personnage a voulu garder secrète son identité), est une adolescente de 16ans qui vient de donner naissance pour la première fois.

Il est 20h,  la jeune fille en travail depuis plus de deux heures,  n’avait jamais eu recours aux visites médicales. Elle a cru être atteinte d’une hernie ombilicale,  car elle a eu à faire des recherches sur le net grâce aux symptômes et douleurs qu’elle ressentait. Elle se souvient avoir eu à remarquer qu’elle ne saignait plus mais sans toutefois sans préoccuper. Car, comme elle le dit, « cette situation est souvent récurrente ».

Sentez vous belle et agréable.

Ce soir, elle n’a cessé de se tordre de douleurs en appelant à l’aide. Son oncle présent au domicile, s’est empressé d’aller chercher un taxi afin de se rendre dans un centre hospitalier. Quelques minutes après,  Jade,  allongée sur son lit,  se lève, pousse un cri et accouche sur le moment. Un bébé de sexe masculin, teint clair et chétif, fait son entrée sur terre. Les yeux émerveillés,  son oncle et sa compagne n’en reviennent pas.

La primipare n’avait pas de hernie comme elle le prétendait. Aucun suivi, aucune layette n’avaient été faits. La question qui traverse toujours l’esprit de ses proches,  est celle de savoir si, réellement, elle n’avait pas connaissance de son état? Néanmoins,  la jeune fille reste camper sur le fait qu’elle n’avait pas connaissance de sa grossesse. Cependant,  la jeune mère et le bébé se portent bien.

Par Georgette ETOA/ Journaliste

www.lavoixdesjeunes.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *