JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA DRÉPANOCYTOSE : UNE ALERTE POUR LES FEMMES ET LES ENFANTS

Comme il est de coutume chaque 19 juin, la communauté nationale et le reste du monde se joignent ensemble pour lutter contre cette maladie ravageuse. Des tables rondes et des tests de dépistage sont faits à l’occasion. Aujourd’hui, la sonnette d’alarme est tirée pour les femmes et les enfants. Car ce sont ces deux catégories sociales qui sont le plus affectées. Pour ce faire, ils doivent faire un test d’hémoglobine (électrophorèse) prioritaire chez les enfants dès la naissance. Le constat fait, est celui selon lequel beaucoup attendent la veille de leur mariage pour l’effectuer ou ne le font jamais. Une erreur qu’il faudrait corriger.

La drépanocytose est une maladie génétique du sang qui affecte plus particulièrement la population de race noire. Elle figure depuis 2009 parmi les priorités de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) pour la zone Afrique et occupe le 4ème rang en matière de santé publique mondiale après le cancer, le sida et le paludisme.

Chaque année le taux de personnes atteintes ne cesse malheureusement de croître. Bien que certaines soient inconscientes, il existe dans les milieux scolaires et professionnels la stigmatisation des drépanocytaires. Ces derniers sont affectés sur le plan psychologique et émotionnel. Certains vont jusqu’à tenter le suicide à cause du regard moqueur de la société. Il faut leur tenir la main pour qu’ils puissent vivre au mieux leurs rêves .

Par Syntiche Sipora YOP

www.lavoixdesjeunes.info

Une pensée sur “JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA DRÉPANOCYTOSE : UNE ALERTE POUR LES FEMMES ET LES ENFANTS

  • 19 juin 2020 à 18 h 49 min
    Permalink

    👏👏👏👏très bel article

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *