WEB : IL EXISTE BEL ET BIEN DES INFLUENCEURS AU CAMEROUN !

La toile regorge de plus en plus de personnes prêtent à faire étendre leur savoir-faire,  que ce soit sur les domaines de la mode, des astuces beauté,  de la cuisine etc. Tout est bon pour se faire connaitre. Mais qu’est-ce qu’un influenceur et comment en devenir un?

Aujourd’hui, le terme « influenceur » est très utilisé. Ceci, pour désigner une personne active sur les réseaux sociaux et qui grâce à son statut social ou son exposition médiatique, est capable d’être un relais d’opinion influençant les habitudes de consommation dans un but marketing. Les influenceurs sont très prisés par les chefs d’entreprises soucieux d’accroître la vente de leurs produits ou encore le pourcentage de la clientèle. Cependant, comment arrive-t-on à devenir influenceur ?

Il existe trois manières pour revêtir cette casquette. La première et la plus récurrente au Cameroun, est celle de personnalité publique comme on le voit avec la Miss Cameroun 2013 Valérie Ayena, l’animatrice télé Laura Dave ou encore le manager de l’artiste Ténor Taphis. La seconde est celle qui invite à détenir un blog, un compte YouTube très visité, des comptes sur les différents réseaux sociaux, avoir une forte concentration de followers ou encore être capable de pouvoir impacter l’opinion publique. C’est le pallier du blogueur Atome, de la blogueuse Raïssa Djiwo alias Lady black ou encore du youtubeur Ibrahim Larson. La troisième et dernière manière demande d’appartenir à la diaspora. C’est le cas de la Miss étoile 2015 Ivana Ononino, de la comédienne Ruby ou encore de la directrice de publication de « Je Wanda magazine » Céline Fotso. En utilisant l’une de ces trois méthodes,  vous pouvez concourir ou accéder au titre d’influenceur web.

Cependant, la plupart des influenceurs choisis sont Youtubeurs ou blogueurs et par leurs réactions via leurs posts ou le nombre de followers, ils attirent les entreprises. Les occidentaux sont arrivés à catégoriser les influenceurs en cinq groupes à savoir les méga influenceurs avec 1million et plus d’abonnés ; les macro-influenceurs entre 100.000 et 1million d’abonnés et les middle-influenceurs entre 10.000 et 100.000 abonnés ; les micro-influenceurs avec moins de 10.000 abonnés et enfin les nano-influenceurs pour 5000 abonnés. Ainsi,  grâce à cette catégorisation, vous pouvez savoir à quel niveau vous vous situez en tant qu’influenceur. Au Cameroun, c’est la personnalité publique Coco Emilia avec 1million de followers sur son compte Instagram, qui est au top du classement. Elle est donc classée, si on épouse la catégorisation exposée, dans le pupitre des « macro-influenceurs ».

Par Georgette Etoa

Www.lavoixdesjeunes.info

Une pensée sur “WEB : IL EXISTE BEL ET BIEN DES INFLUENCEURS AU CAMEROUN !

  • 9 juillet 2020 à 6 h 48 min
    Permalink

    Bonjour les amis,

    Merci pour la mention.
    Petite précision cependant, je vis à Yaoundé depuis 2012. Je ne me considère plus aujourd’hui comme quelqu’un appartenant à la diaspora. Ce n’est donc pas le fait d’avoir vécu à l’étranger qui a magiquement fait de moi une « influenceuse » mais surtout le fait d’avoir crée un média influent depuis 10 ans.
    Et c’est au contraire ma présence au Cameroun qui y a contribué.

    Voilà !
    Bonne continuation !

    Céline Victoria Fotso

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *