RETROSPECTIVE : LE LION FOÉ DORT DEPUIS 17 ANS DÉJÀ !

26 juin 2003-26 juin 2020, dix-sept années se sont écoulées depuis la disparition du lion indomptable Marc Vivien Foé en plein stade de Gerland à Lyon.

Victime d’un accident cardiaque, lors de l’affront en demi-finale du Cameroun et de la Colombie pendant la Coupe des confédérations, le jeune football alors âgé de 28 ans s’est écroulé à la 72è minute.

La scène se produit alors qu’il se replaçait, après une longue chevauchée côté gauche. Un malaise subit le pris, c’est sur la pelouse, les yeux révulsés et inanimé qu’il rendit l’âme. Il sera donc maladroitement conduit vers l’antenne médicale du stade. A ses côtés ses compagnons de jeu inquiets, tous impatients de savoir ce qu’à Marc-Vivien Foé. Il a fallu 45 minutes de tentative pour le réanimer. C’est ainsi que le médecin de la FIFA en charge de son cas annonce la triste nouvelle. Marc-Vivien Foé n’était plus ! Après cette annonce, Guy Roux, déplora le fait que le match se poursuivit alors que

Comme ce célèbre dicton le dit, « on ne dit pas d’un lion qu’il est mort, mais qu’il dort ! »

www.lavoixdesjeunes.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *