Toxicomanie : la chicha un tueur silencieux.

La chicha

On observe de plus en plus chez les jeunes aujourd’hui, une addiction à ces appareils à fumée dont ils ne se préoccupent pas des conséquences.

Agissons ensemble

《Cheminée》, telle est l’expression utilisée pour décrire les salons de chicha. Impossible de passer inaperçus car très en vogue dans la ville de Yaoundé. Ils se comptent par dizaine et attirent de plus en plus de jeunes adeptes au produit phare, la chicha. Le narguilé, hookah ou encore chicha, est une machine à eau, composée d’un ou de deux tuyaux reliés à un vase et qui permet de fumer du tabac. Pour se procurer une dans un salon à chicha, il faut compter entre 2000 et 5000 Francs Cfa.

L’iric la référence en ecole de journalisme au Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *