10 expressions latines qui sont souvent mal utilisées en français

Le journal la Voix des jeunes a sélectionné pour vous, 10 expressions latines qui sont souvent mal utilisées et qui vont désormais rendre votre français agréable à lire et à écouter.



Voici donc des expressions latines en français avec leurs explications et des exemples:

1— « À contrario » qui signifie: au contraire, à l’inverse, dans l’hypothèse du contraire

Exemple : à contrario, son comportement ne reflète pas ses idées.

2—« Ad vitam aeternam » qui signifie: pour toujours, pour l’éternité, éternellement.

Exemple: On ne va pas rester ad vitam aeternam dans cette situation sanitaire liée au Covid-19.

3—“À fortiori” qui signifie: et à plus forte raison.

Exemple: on ne peut pas prédire le temps avec exactitude à fortiori prophétiser sur la vie d’une personne.

4— “À minima” qui signifie: réduit, qui ne portera pas dans le temps.
Encore un mot latin

Exemple: Les rebelles ont signé un accord à minima ne satisfaisant personne.

5— “De facto” qui signifie: de fait dans les faits, en pratique, par voie de conséquence.

Exemple: en refusant de faire la commission de sa mère, il s’est privé de facto de son repas du soir.

6—“Ex nihilo” qui signifie: à partir de rien, à partir de zéro.

Exemple : Cette entreprise a été construite ex nihilo dans ce quartier.

7—“Grosso modo” qui signifie: à peu près, en gros.

Exemple: C’est grosso modo ce qu’il a voulu dire que je viens de te relater.

8—“In extremis » qui signifie: à la limite, au tout dernier moment, de justesse.

Exemple: il a échappé in extremis à un grave accident de circulation.

9— “Intra muros » qui signifie: dans les murs, au plus profond de…

Exemple: Habiter Douala intra muros est devenu est très risquant.

10—“Nec plus ultra” qui signifie : le mieux, ce qu’il y a de mieux.

Exemple: l’eau simple est le nec plus ultra des boissons à consommer.

Voilà pour vous, dix expressions latines employées en français que j’ai sélectionnées. Elles sont très utilisées, mais souvent dans le mauvais contextes.

Bon usage à vous !
Hervé Fabrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *